DE LA SCANDINAVIE À LA MÉDITERRANÉE

Cinq machines à spritz-béton Cifa au travail pour construire les tunnels du tunnel de base du Brenner

Les travaux dans les tunnels du tunnel de base du Brenner, qui représente un des plus grands ouvrages infrastructurels souterrains au monde, sont désormais en pleine activité ; le travail a lieu sur plusieurs fronts et le 18 septembre dernier le creusement du nouveau lot Tulfes-Pfonsa été inauguré en présence de Pat Cox, le Coordinateur Européen pour l'Axe TEN qui reliera Helsinki à La Valette. Le nouveau lot, qui a une valeur d'environ 380 millions d'euros, a été attribué à une Ati composée de l'autrichienne Strabag (51%) et de l'italienne Salini-Impregilo (49%). Le lot Tulfes-Pfons prévoit la construction d'un tunnel de secours (le lot comprend également les galeries d'interconnexion, l'arrêt de secours Innsbruck et la galerie d'essai Ahrental-Pfons) pour le tunnel de base du Brenner avec une section comprise entre 30 et 40 mètres carrés, pour une longueur globale de 9 km. La galerie sera creusée de façon traditionnelle et sur trois fronts en même temps : à partir de Tulfes nous procèderons vers l'ouest et de la galerie d'accès d'Ampass nous avancerons tant dans la direction ouest que dans la direction est. Les délais de construction devraient prévoir la conclusion des travaux au cours de l'été 2017. Après 20 jours de creusements, 50 mètres environ de tunnel ont été réalisés, en travaillent sur un terrain très meuble qui demande la coulée à travers la technologie spritz-béton d'une couche de consolidation du ciment sur un treillis métallique soudé électriquement ; la coulée est effectuée par sections d'avancement très brèves (environ deux mètres) sur tout le profil du tunnel, donc non seulement dans l'arc supérieur, mais également dans la section inférieure. Pour la coulée du ciment, la direction technique de l'ATI composée de Strabag et Salini-Impregilo, a choisi la technologie spritz-béton de Cifa qui fournira au consortium cinq machines à Spritz-Béton de nouvelle génération, trois CST 8.20 et deux CSS3. Deux des nouvelles machines sont déjà au travail sur les fronts d'avancement du tunnel du Brenner ; depuis peu, en effet, une seconde machine s'est ajoutée à la première CST 8.20 livrée, et travaille sur le front d'avancement du tunnel de sécurité Tulfes-Pfons. La nouvelle CST 8.20 est parfaite pour ce type dimensionnel de tunnel, car elle a été spécialement conçue pour se déplacer avec agilité dans des tunnels de petites et moyennes dimensions (jusqu'à 10 mètres de hauteur). La CST 8.20 comporte un bras innovant, robuste et polyvalent, qui peut être ouvert et positionné en mode de conduite quand la machine a atteint la position de travail ; le nouvel anneau de rotation est intéressant et permet, par un simple mouvement de joystick de commande, de suivre toute la section du tunnel, de la base à la hauteur maximale. L'agilité est la caractéristique qui se détache dans le chariot de la CST 8.20 : avec une forte lumière du sol (tant devant que derrière), il peut se déplacer facilement sur des terrains très accidentés, comme l'était justement celui du tunnel Tulfes-Pfons, même grâce aux quatre roues motrices, à une transmission hydrostatique efficace, alimentée par un puissant moteur diesel. La cabine, avec sa protection ROPS-FOPS, garantit la protection de l'opérateur et comporte un poste de conduite qui peut être tourné de 180° pour simplifier la manœuvre au maximum même dans les tunnels les plus étroits. Le travail à Tulfes vient juste de commencer, il y a encore 8950 mètres à creuser, mais Cifa est aux côtés des entreprises, non seulement avec ses machines, mais également avec les techniciens du service d'assistance du concessionnaire Hittmayr et les spécialiste du produit de Senago. Rendez-vous donc en Autriche durant l'été 2017, pour la conclusion du lot Tulfes-Pfons!